Lyrics

Indochine – Le chant des cygnes Lyrics

Indochine Le chant des cygnes Lyrics

C’est pendant la guerre civile
Que j’irais mourir au chant des cygnes
Danser dans la ville des filles
Cette ville qui n’existe pas
J’irai tout seul, là-bas
Ça ne les regarde pas
Je n’aurai besoin de personne
De personne mais sauf de toi

Les salauds, les héroïnes
Les guerrières, les orphelines
À l’assaut des tombeaux
C’est le cœur, le chant des cygnes

C’est dans cette ville des filles que je croise des corps déchirés
Des fleurs fanent et à la racine des torrents par milliers
J’aimerai tant devenir ton amoureuse comme une fille
Mais ne te retourne pas, ils seront toujours derrière toi

Les salauds, les héroïnes
Les guerrières, les orphelines
À l’assaut des tombeaux
C’est le cœur, le chant des cygnes

Sois forte, plus forte encore
Sois forte, plus forte encore

Les salauds, les héroïnes
Les guerrières, les orphelines
À l’assaut des tombeaux
C’est le cœur, la ville des filles
Sois forte, plus forte encore
Sois forte, plus forte encore
Les salauds, les héroïnes
Les guerrières, les orphelines
Sois forte, plus forte encore
Sois forte, plus forte encore
Les salauds, les héroïnes
Les guerrières des orphelines
A l’assaut des tombeaux
C’est le cœur, le chant des cygnes

Au fond des prisons et des garçons
Stupéfait du courage qu’elles ont
Des frissons et de la rage
Ne le dit pas à maman, c’est des sauvages
La ville des filles aura raison
Comme un cygne à quitter le noir